jeudi 17 mai 2018

Silence Radio - Alice OSEMAN

Titre : Silence Radio
Auteur : Alice OSEMAN
Edition : Nathan
Nombre de pages : 415 pages

Résumé : 


Frances a toujours été une machine d’étude avec un but, l’université d’élite. Rien n’empêchera son chemin : pas des amis, pas un indigne secret — pas même la personne qu’elle est à l’intérieur.

Mais lorsque Frances rencontre Aled, le génie timide derrière son podcast préféré, elle découvre une nouvelle liberté. Il ouvre la porte à la VRAIE Frances et, pour la première fois, elle vit une véritable amitié, sans peur d’être elle-même. Mais le podcast devient viral et la confiance qu’il y avait entre eux est cassée. Pris entre qui elle était et qui elle désire être, les rêves de Frances s’écroulent.
Suffocant de culpabilité, elle sait qu’elle doit affronter son passé...
Elle doit avouer pourquoi Carys a disparu...
Pendant ce temps, Aled est seul, luttant contre des secrets plus sombres.
C’est seulement en faisant face à vos peurs que vous pouvez les surmonter. Et ce n’est qu’en étant votre véritable moi que vous pouvez trouver le bonheur.


Mon avis : 

J'ai fait quelque chose que je fais très rarement : j'ai acheté ce livre sans savoir à quoi m'attendre et sans en avoir lu le moindre avis. J'avoue, sauf grosse sortie qui me tente directement, j'aime prendre un peu la température chez les autres avant de me lancer dans une lecture. Je suis un peu froussarde, j'avoue. 

Dans ce cas-ci, ça a été une belle prise de risque. J'ai vraiment beaucoup aimé ma lecture. 

Je croyais m'attendre à un certain type de récit à la lecture du résumé et, au fil de ma lecture, je me suis rendue compte que je m'étais trompée et c'était très bien aussi. On n'assiste pas dans ce roman à la naissance d'un amour comme on peut l'imaginer dans un schéma classique. Tout, dans ce roman, sort du schéma classique et c'est vraiment savoureux. 

J'ai aimé Frances et Aled car ils sont tout sauf clichés et leur histoire est tout sauf banale. On va de surprises en étonnements. 

J'ai adoré cette idée basée sur les podcasts, c'est vraiment le fil conducteur de l'histoire et j'ai trouvé ça absolument génial. 

Globalement, le récit est assez lent, pas de gros coup de stress, pas de grande aventure ou de cavalcades ou que sais-je. Tout est plutôt basé sur le psychologique et l'évolution des personnages. 

On évoque le parcours scolaire, on parle de l'acceptation de soi, de la différence, l'homosexualité (un peu), les problèmes familiaux, tout ça est soit traité, soit évoqué, soit contextualisé dans le récit et tout est dosé et abordé avec justesse et délicatesse. Je pense que ce roman pourrait vraiment faire du bien aux adolescents un peu paumés.

Je ne sais pas trop quoi en dire sinon j'en dirais de trop et tout est vraiment à découvrir dans ce roman. J'aimerais que vous le découvriez comme moi je l'ai fait, sans avoir d'avis, sans avoir de détails qui vous aiguillent vers tel ou tel chemin. 

Lisez-le, il est vraiment bien. 

vendredi 11 mai 2018

La légende d'Iseabail & Keir, tome 1 : Au cœur du Loch - Marine GAUTIER

Titre : La légende d'Iseabail & Keir, tome 1 : Au cœur du Loch
Auteur : Marine GAUTIER
Edition : MxM Bookmark - collection infinity
Nombre de pages : 200 pages

Résumé : 


Dans un pays encore marqué par les rébellions jacobites, Andrew, ancien Highlander, tente d'élever seul ses deux filles : Iseabail et Moira. Au travail de la terre se succèdent les escapades secrètes au bord des Lochs. La famille s'y retrouve autour d'un air de cornemuse, savourant les contes de leur lande.

Sous la surface ondulent les mythes.

Cependant, l'apparition d'un être de légende bouleverse l'une des sorties de la famille McAndie. Craignant pour la vie de sa jeune sœur, Iseabail s'élance vers l'esprit aquatique et se fait engloutir avec lui au fond des eaux sombres.
Un sacrifice peut-il changer tout un destin ?


Mon avis : 

J'ai trouvé la couverture magnifique et le résumé évoquant l'Ecosse, des promesses de mythes, de légendes et de romance ont suffi à me faire craquer. 

Commençons par le début : la réception du livre. J'ai été surprise par sa taille, le roman est extrêmement fin ! Toutefois, les pages sont plutôt denses.

Qu'est-ce que j'ai aimé ? 

Outre le petit cliché de l'aînée qui se sacrifie pour sauver sa sœur cadette, le texte est très original et le contexte agréable. Pour être partie à la Toussaint en Ecosse, j'ai adoré me replonger dans cette ambiance que l'auteur retranscrit très bien, c'est immersif ! 

Le roman est bien mené même si j'ai trouvé qu'il manquait un peu de substance. On a la trame principale bien ficelée mais peu d'intrigues secondaires pour nourrir, fournir un peu le tout. C'est peut-être un choix, un parti pris de l'auteur. Mais dans mon ressenti personnel, ça a manqué un peu de consistance. 

J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur. Fluide, riche, presque chantant, sophistiqué sans être pompeux. 

Qu'est-ce que j'ai moins aimé ? 

Pour poursuivre sur l'écriture, autant j'ai aimé le phrasé, autant j'ai déploré le manque de dialogues. La majorité du récit est contée, ne laissant que peu, très peu, trop peu de dialogues. Ce genre de texte trouvera son public, j'en suis sûre car il est d'une excellente qualité. En ce qui me concerne, ça m'a empêchée d'entrer totalement dans l'histoire et d'être atteinte par les sentiments des personnages et leurs aventures, il y avait une barrière entre eux et moi. 

Concernant les personnages, est-ce à cause du style de narration, mais j'ai trouvé qu'ils manquaient un peu de consistance. Je ne me suis pas spécialement attachée à Iseabail et je n'ai pas craqué pour Keir. 

Le roman est court, comme je l'ai déjà précisé. Je trouve qu'il y aurait eu matière à en dire beaucoup plus et à étoffer davantage. Iseabail passe des semaines dans la demeure de Keir et l'auteur balaie ces moments qu'elle aurait pu étayer en précisant que X temps s'écoule. Cela aurait pu être exploité. De même lors de leur périple dans les highlands, il aurait pu leur arriver tellement de choses palpitantes. Ceci est peut-être, encore une fois, un choix de l'auteur, mais moi, ça m'aurait beaucoup plu. 

Voilà ce que je peux en dire. 

En somme : un style très particulier et raffiné, une histoire somme toute agréable, mais trop peu de dialogues, manque de profondeur dans la trame et personnages un rien trop plats. 

Je ne sais pas encore si je lirai la suite. Je pense que j'attendrai les avis des bloggeurs lorsque le tome 2 sortira pour me décider. 


lundi 7 mai 2018

Ma Vie Cachée - Becca FITZPATRICK

Titre : Ma Vie Cachée 
Auteur : Becca FITZPATRICK
Edition : PKJ 
Nombre de pages : 

Résumé : 

Un nouveau nom. Une nouvelle ville. Une nouvelle vie.

Témoin d'un meurtre, Stella est placée sous protection en attendant le procès. Elle se retrouve catapultée au milieu de nulle part, dans le Nebraska, sous une fausse identité. Son ancienne vie lui manque atrocement, surtout son petit ami, Reed. Elle refuse de reconstruire quoi que ce soit, persuadée que sa nouvelle situation en va pas durer. Mais lorsqu'elle rencontre Chet, il lui est difficile de ne pas sourire... et de garder pour elle son terrible secret.

Mon avis :

Une jolie couverture, un résumé intriguant, me voilà lancée dans une nouvelle lecture.

J'en ressors avec un avis plutôt mitigé. 

L'idée de départ est bonne et le fil conducteur est relativement bien travaillé (quoi que fort fort prévisible). J'ai été surprise à l'une ou l'autre reprise mais, globalement, j'ai pu anticipé le bon trois-quart du roman. Mais, à la limite, ce n'est pas trop grave. 

Les personnages sont assez caricaturaux et je ne suis malheureusement pas parvenue à m'y attacher. Estella/Stella m'a souvent agacée et Chet, bien que sympathique, ne m'a pas fait vibrer. Le comble pour moi, en vérité, a été de ne pas aimer les scènes entre ces deux protagonistes. Mièvre, niais, cliché au possible. C'est dommage. A la limite, j'ai bien aimé Carmina et son côté franc et entier.

La narration est maladroite et peu immersive. 

A la fin, je suis restée avec des questions en suspens et, de ce que j'ai pu comprendre, il n'y aura pas de suite.

Une lecture en demi-teinte pour moi.  


lundi 30 avril 2018

Elia, la Passeuse d'Âmes, tome 2 : Saison Froide - Marie VAREILLE

Titre: Elia, la Passeuse d'Âmes, tome 2 : Saison Froide
Auteur : Marie VAREILLE
Edition : PKJ jeunesse
Nombre de pages : 414 pages

Résumé : 

En rentrant avec Solstan au Conclusar, le centre de détention pour mineurs du Palatium, Elia n’a qu’un seul objectif, sauver sa soeur. Mais elle est loin d’imaginer les dangers qui l’attendent derrière les murs de béton où le secret de ses origines ne doit être découvert à aucun prix ! Dans un monde impitoyable où l’ennemi n’est pas toujours celui que l’on croit, Elia survivra-t-elle ? Arrivera-t-elle à sauver sa sœur et à retrouver ses amis ? Elia, Solstan, Tim et Arhia sauront-ils défendre leurs idéaux jusqu’au bout, quel que soit le prix à payer ?

Mon avis : 

Une semaine n'aura pas eu le temps de s'écouler pour que je me procure le tome 2 de cette formidable trilogie. Je ressentais un besoin pressant, urgent, de retrouver les personnages, de poursuivre l'aventure avec eux, de découvrir la suite de leur périple. 

Je repose le livre et, une fois de plus, je suis conquise. 

Tout est construit, orchestré de main de maître. Vraiment. L'histoire est bien aboutie, sans temps mort. On alterne l'action, les révélations, l'approfondissement des relations entre les protagonistes. 

Marie Vareille n'a pas son pareil pour malmener ses personnages. On vit l'aventure avec eux, on frémit, on vibre, on tremble à l'unisson avec ces héros auxquels ont s'attache. 

Elia est vraiment une héroïne imparfaite à laquelle on ne peut qu'avoir un attachement tenace. J'adore Solstan, son côté mystérieux, fort et doux et j'ai regretté qu'il soit moins présent dans ce tome. Je n'ai rien à reprocher à Tim mais je ne parviens toutefois pas à m'y attacher complètement, je ne sais pas trop pourquoi. 

La fin nous laisse sur des révélations qui en appellent d'autres et moi, la seule question que je me pose c'est : à quand, diable, la suite ? 


mardi 24 avril 2018

Les mille visages de notre histoire - Jennifer NIVEN

Titre : Les mille visages de notre histoire
Auteur : Jennifer NIVEN
Edition : Gallimard
Nombre de pages : 448 pages

Résumé :

Tout le monde croit connaître Libby Groby, pourtant, personne ne s’est jamais intéressé qu’à son obésité. Elle a longtemps vécu recluse dans sa chambre, cachant son corps et ses angoisses. Cette année, sa vie peut changer : Libby s’est inscrite au lycée.
Tout le monde croit connaître Jack Masselin : étudiant rebelle, sexy… aux réactions imprévisibles. Sous son arrogance, Jack a enfoui un secret douloureux.
Une histoire d’amour rédemptrice. Des ados justes et charismatiques et le courage de s’accepter tel que l’on est.

Mon avis : 

 Alerte coup de cœur.

J'ai dévoré ce livre en deux jours et j'en ai savouré chaque page. J'ai absolument tout aimé dans ce roman. Quelle merveille. 

La grande force de ce récit est indiscutablement les personnages. Tellement, tellement bien travaillés, authentiques, pleins de subtilités, de forces et de faiblesses. 

Libby est obèse mais elle s'assume, sans se mentir à elle-même. Je l'ai tellement admirée. Je me suis reconnue par moment en elle et j'ai eu envie de lui ressembler sur d'autres aspects. 

Jack est bien plus complexe qu'on pourrait ne l'imaginer de prime abord. Il est touchant car il essaie de se débrouiller avec son secret sans faire de mal à son entourage, ou en tout cas le moins possible. 

Leur histoire est belle. Tellement belle. Elle prend son temps, elle ne sort pas de nul part et on évite tous ses clichés de la demoiselle poussée par ses hormones qui ne se contrôlent pas et a un attrait irrésistible pour le garçon en question. Ses sentiments naissent doucement, comme l'épanouissement d'une fleur. 

On parle de harcèlement scolaire, du jugement de l'autre, des standards de beauté, de l'amour naissant, du deuil,... Mais tout est abordé avec justesse et délicatesse. 

Je ne peux pas beaucoup parler des détails du livre, sinon j'en dévoilerais de trop. 

Mais, ce que je peux vous dire, c'est que c'est un livre plein d'espoir qu'il faut lire absolument.

dimanche 22 avril 2018

Elia, la Passeuse d'Âmes, tome 1 - Marie VAREILLE

Titre : Elia, la Passeuse d'Âmes, tome 1
Auteur : Marie VAREILLE 
Edition : PKJ jeunesse
Nombre de pages : 317 pages 

Résumé : 


“Les prophéties ne s’accomplissent que si quelqu’un a suffisamment de courage pour les réaliser”

Elia vit dans une dictature divisée en deux catégories : l’élite, les Kornésiens, et la classe exploitée, réduite en esclavage : les Nosoba. Elia est une Kornésienne. À quinze ans à peine, elle exerce en tant que passeuse d’âmes à l’hôpital de la capitale du pays : elle euthanasie tous ceux qui seraient considérés comme inutiles ou dangereux pour la communauté. Un jour, un jeune Nosoba, de la caste des intouchables parvient à la convaincre de l'aider à s’échapper, alors même qu'elle avait ordre de l'exécuter. Accusée de trahison, Elia s'enfuit...

Mon avis :

Cela faisait un moment (bien plus d'un an, je pense) que je souhaitais découvrir ce livre. 

Replonger dans une dystopie a été un pur moment de plaisir. J'ai tout aimé dans ce roman. d'un bout à l'autre. 

L'univers dystopique est complet et immersif, sombre et prenant. Le travail de l'auteur est à souligner.

Les personnages sont extrêmement bien construits et attachants, Elia donne parfois un air de déjà vu par certaines de ses actions mais on lui pardonne sans mal car on aime ce genre d'héroïne courageuse, bienveillante et altruiste. J'ai aimé Solstan, tout le mystère qui plane autour de lui et son amitié sans faille. J'ai été attendrie par Tim et j'ai vraiment hâte de le revoir. J'ai été touchée par Arhia qui est beaucoup plus complexe qu'elle n'y paraît de prime abord. 

L'intrigue est vraiment bien menée, tous les dénouements arrivent toujours au bon moment et nous tiennent en haleine tout au long du récit. Il y a une petite pointe de romance, des prémices, un interlude... J'espère que cela évoluera dans les tome 2 et 3 car cela pourrait être vraiment intéressant (et puis, comme vous le savez, j'adoooooore les romances).

Je salue la plume de l'auteur, belle et efficace, vraiment c'était fluide et agréable à lire. 

J'ai vraiment hâte de lire le tome 2, vraiment.

vendredi 20 avril 2018

Cruel Beauty - Rosamund HODGE

Titre : Cruel Beauty
Auteur : Rosamund HODGE
Edition : Balzer+Bray
Nombre de pages : 346 pages

Résumé : 

Betrothed to the evil ruler of her kingdom, Nyx has always known that her fate was to marry him, kill him, and free her people from his tyranny. But on her seventeenth birthday when she moves into his castle high on the kingdom's mountaintop, nothing is what she expected-particularly her charming and beguiling new husband. Nyx knows she must save her homeland at all costs, yet she can't resist the pull of her sworn enemy-who's gotten in her way by stealing her heart.

Mon avis :

Je viens de passer un excellent moment de lecture ! 

Rosamund Hodge nous propose une revisite du célèbre conte de la Belle et la Bête. Toutefois, elle parvient, avec brio, à créer sa propre histoire et ne garder que la trame très globale de l'histoire originelle et quelques légers clins d’œil.

Ce roman est bien plus qu'une adaptation, il y a un mélange de mythologie grecques, d'autre comptes comme rumpelstiltskin, d'inventions fort ingénieuses qui créent un univers sombre et mystérieux, un univers qui nous enveloppe et nous emporte. L'histoire est vraiment bien construite et nous allons de révélations en surprises, certaines pouvant être devinées, mais globalement, c'est top. 

J'ai adoré les personnages, tout sauf clichés. L'héroïne avec sa part d'ombre qu'elle assume pleinement, Ignifex est excellent également. La soeur de Nyx, Astraia est plus complexe qu'elle n'y paraît, tout se joue et se déjoue, les personnes se révèlent ou évoluent. C'est vraiment top. 

Le seul petit bémol, pour moi, réside dans la romance. Bien qu'elle prenne son temps pour arriver, je l'ai trouvée abrupte. Comme si, arrivée, à ce stade du récit l'auteur s'était dit "j'ai besoin qu'ils s'aiment, allez go". Certes, elle prépare un peu le terrain, mais pas assez pour que le moment où Nyx tombe amoureuse d'Ignifex me paraisse suffisamment crédible. Rien de dramatique toutefois, ça ne m'a pas empêchée de poursuivre ma lecture ou de l'apprécier mais je n'ai pas vibré sur leur relation. C'est un petit regret que j'ai, moi qui aime tant les histoires d'amour. 

Le style est fluide et accessible, quelques petits mots que j'ai dû aller vérifier de temps en temps, mais rien de bien méchant. 

C'est un livre qu'il faut découvrir !

mardi 10 avril 2018

36 questions pour savoir si tu m'aimes - Vicki GRANT

Titre : 36 questions pour savoir si tu m'aimes - Vicki GRANT
Auteur : Vicki Grant
Edition : Michel Lafon
Nombre de pages : 313 pages

Résumé :


L’amour peut-il être provoqué ? Tel est le sujet de l’étude à laquelle participent Hildy, 18 ans, qui cherche à se lancer un défi, et Paul, 19 ans, qui n’est là que pour les quarante dollars qu’il peut empocher. Ils ne se sont jamais vus et doivent se poser 36 questions pour apprendre à se connaître comme « À quoi ressemblerait une journée parfaite pour vous ? », « Si une boule de cristal pouvait vous révéler la vérité, que voudriez-vous savoir ? » ou encore « Quand avez-vous pleuré pour la dernière fois ? ».

Au fil de leurs échanges, ils vont rire, pleurer, se mentir et apprendre à se connaître. Mais aussi découvrir les secrets douloureux que chacun essayait de garder enfouis. Cela suffira-t-il à faire naître des sentiments ?

DEUX ÉTRANGERS. DEUX SECRETS. 36 QUESTIONS POUR TOMBER AMOUREUX.


Mon avis :

Avant toute chose, je tiens à remercier les éditions Michel Lafon pour ce partenariat. 

Si vous êtes familiers avec ce blog, vous avez bien dû en déduire que j'étais une grande amatrice de romance. J'aime la romance sous toutes ses formes et dans tous les contextes : le contemporain, la science-fiction, la fantasy, la bit-lit, la jeunesse, young adult, new adult... Bref, de mon point de vue totalement subjectif et personnel, une histoire doit comporter une touche de romance pour me satisfaire pleinement (et parfois même plus qu'une touche, hahaha). 

Ce roman, au vue de la quatrième de couverture, avait donc déjà les bonnes bases pour me plaire. 

Et je dois bien dire que j'ai passé un excellent moment, il ne m'aura fallu que trois sessions de lecture réparties sur deux jours et, hop, l'affaire était faite.

La majorité du récit est constituée de dialogues entre Paul et Hildy sous forme de :

PAUL : 
HYLDY : 

Plus quelques chapitres où les protagonistes et personnages secondaires sont mis en mouvements. 

Les personnages sont crédibles et attachants, Paul et Hildy sont vraiment bien travaillés et je me suis vraiment attachée à eux. Les personnages secondaires frôlent parfois le cliché mais sans que cela soit dérangeant. 

La force du livre réside dans les dialogues qui sont superbement bien construits et prenants.

Les secrets se révèlent à la toute fin et ont été à la hauteur de mes attentes.

Il est difficile d'en dire beaucoup sur ce roman car l'essentiel se base sur,  comme je l'ai déjà dit, des dialogues, les révélations et informations nous sont proposées tout au long de ceux-ci. Tout est à découvrir avec délice.  

Une lecture addictive, une romance qui se dévoile avec justesse et pertinence. J'ai vraiment aimé. 

lundi 9 avril 2018

Le Dernier Royaume, tome 5 : L'Ouragan de Cristal - Morgan RHODES

Titre : Le Dernier Royaume, tome 5 : L'Ouragan de Cristal 
Auteur : Morgan RHODES
Edition : Michel Lafon
Nombre de pages : 430 pages

Résumé : 


Magnus et Cléo devront tester la force de leur amour face au retour du terrible roi du sang qui se prétend un homme changé, en quête de rédemption. 

Lucia : enceinte de l’enfant d’une Sentinelle, elle a échappé aux griffes du terrible dieu du Feu. Alors que la magie qui l’habite s’éteint progressivement, elle est prête à tout pour accomplir la prophétie qui assurera la survie de son enfant, quitte à le payer de sa vie. 

Amara : celle qui a pris le trône de Mytica de force se retrouve dans l’incapacité de déchaîner le pouvoir aquatique du cristal qu’elle a volé. Sans cette magie, la gloire et la vengeance restent hors de portée pour elle.

Jonas : de retour à Mytica, le rebelle souhaite renverser Amara, mais le destin le pousse sur le chemin de la belle princesse Lucia et il la rejoint dans une périlleuse aventure. 

Et quelles sont les ténèbres relâchées par le Prince Ashur lorsqu’il s’est si impudemment joué de la mort, et qui en paiera le prix ?


Mon avis : 

Avant toute chose, je tiens à remercier chaleureusement les éditions Michel Lafon pour ce partenariat.

Deux ans se sont écoulés depuis la lecture du dernier tome, j'ai donc été plus que ravie d'apprendre la sortie de ce cinquième tome. 

Je dois avouer que ces deux années ont pesé quand il a fallu se replonger dans le récit. En effet, je ne savais plus qui était qui et qui avait fait quoi... 

Ceci dit, une fois ce moment de flottement passé, ce ne fut que du plaisir tout au long des 430 pages. 

J'ai adoré retrouver Magnus et Cléo, c'est un duo que je n'aurais pas pu imaginer au premier tome et tout le brio de l'auteure aura été de le rendre crédible. Ce n'est pas facile pour eux et ils s'apprivoisent encore, mais vraiment, je les adore tous les deux.

Gros bravo aussi pour le personnage de Gaius, le roi de sang, que nous découvrons... sous un autre jour. Même si son comportement n'a pas changé d'un tout au rien, il y a plus de nuances. Je n'irais pas jusqu'à dire que je l'apprécie, loin de là, mais j'aime énormément suivre son évolution. 

Lucia commence à retrouver lentement grâce à mes yeux, mais elle a encore du chemin à faire et l'auteure ne l'épargne vraiment pas. 

Jonas poursuit sa quête de justice et de rétablissement de l'ordre, un personnage droit sur qui on peut compter. Je suis contente qu'il ait eu un peu de répit dans ce tome. Même si des événements inattendus lui tombent dessus, rien de dramatique cette fois (ouf). 

Pour le reste, les autres personnages sont toujours aussi intéressants et apportent leur pierre à l'édifice, je suis contente de revoir davantage Nic et ses déboires avec Ashur.

Les intrigues et les révélations sont parsemées tout au long de l'histoire, ce qui le rythme divinement bien !

Un récit prenant et tout aussi efficace, j'ai adoré, sans conteste. 

On me souffle à l'oreillette qu'il doit y avoir un sixième tome... Il faut absolument que ce tome 5 fasse beaucoup de bruit afin que Michel Lafon achète le tome 6 et le fasse traduire ! Il nous faut absolument la conclusion de cette histoire !!


samedi 24 mars 2018

La Couleur du Mensonge - Erin BEATY

Titre : la Couleur du Mensonge
Auteur : Erin Beaty
Edition : Lumen
Nombre de pages : 506 pages

Résumé : 


Sage Fowler, seize ans, est une bâtarde recueillie par un oncle riche et respecté. Sa seule chance de s’en sortir ? Épouser un beau parti. Elle se présente donc chez une entremetteuse – l’une de ces femmes chargées d’évaluer le potentiel des candidats au mariage, et dont les décisions font et défont les fortunes d’une famille, voire d’un pays tout entier. Mais avec sa légendaire indiscipline et sa langue trop acérée, la jeune fille échoue lamentablement. Amusée par son cynisme et son sens aigu de l’observation, la marieuse lui propose toutefois de devenir apprentie.

Sage s’embarque donc dans un périple vers la capitale pour assister au Concordium – là où, tous les cinq ans, se décident les unions les plus importantes – avec un groupe de jeunes filles triées sur le volet. Cette précieuse cargaison est escortée par un bataillon de soldats d’élite qui ne tarde pas à réaliser qu’ils sont tous sur le point de se jeter dans la gueule du loup : le pays voisin prépare une invasion et chaque étape du voyage pourrait bien être la dernière. Spécialiste des missions de reconnaissance, l’un des membres de la troupe sollicite alors l’aide de Sage. Mais plus elle avance dans ses recherches plus elle découvre, horrifiée, que tout le monde joue double jeu… à commencer par son recruteur lui-même ! Et, doucement, le piège se referme sur elle…


Mon avis : 

J'en avais entendu tellement de bien... Je me suis jeté dessus dès sa sortie chez les éditions Lumen. 

Alors, juste pour que vous soyez prévenus si vous n'avez pas prêté attention au nombre de pages indiqué... C'est un PAVÉ ! 

Mais un pavé rempli de merveilles, qu'on se le dise. C'est un coup de cœur incontestable pour moi. 

L'auteur nous présente un univers riche et travaillé, il n'y a pas de grosse révolution mais tout est très cohérent et la grande force est indéniablement le tissage des intrigues, la révélation progressive des secrets, les dénouement. C'est vraiment savoureux. 

Les personnages sont extrêmement bien travaillés, Sage est attachante, elle est forte, intelligente, imparfaite, on se sent proche d'elle. Quant à Quinn, Ash, Charlie, Rob et les autres (je fais exprès de mettre plein de noms car il y a tout une intrigue avec des personnages qui est vraiment génial, je m'en voudrais de spoiler) sont vraiment très aboutis aussi et attachants à souhait. 

La romance évolue à un rythme tout à fait crédible qui nous permet de l'apprécier et de la faire paraître plausible. Une naissance progressive de sentiments basée sur l'apprentissage et la découverte de l'autre. J'aime ce genre de romance, énormément. 

L'écriture est fluide, je ne parlerai pas de la plume de l'auteur puisque je l'ai lu en français. Mais la plume de la traduction est en tout cas très agréable à lire. 

Je recommande plus que vivement et j'ai hâte de lire la suite !